Reboisement (2008-2010-2012)

L'ABAEF a organisé en 2008 (avant même son officiialisation), 2010 et 2012 trois campagnes de reboisement dans la commune de Niou (province du Kourwéogo, à une cinquantaine de kilomètres de Ouagadougou).

Ces projets s'inscrivent dans la volonté de l'ABAEF d'être un acteur du développement durable en participant à la lutte contre la désertification en utilisant des moyens et des techniques accessibles à la population.

L'ABAEF a fait le constat que chaque année, des milliers d'arbres sont plantés dans les campagnes du Burkina Faso, mais peu survivent à cause de 2 facteurs :

  1. Les arbres sont plantés sur des sols complètement dégradés et nus, sans respect des normes préconisées pour la trouaison, si bien qu’ils ne peuvent pas résister au manque d’eau durant la longue saison sèche ; ils sont en plus facilement attaqués par les termites.
  2. Les arbres ne sont pas protégés contre les animaux.

 

Afin d’assurer un taux de réussite très élevé, ces campagnes ont utilisé la technique dite du «Zaï forestier». Toute comme le Zaï agricole, cette technique consiste à créer autour de l’arbuste planté, un micro-bassin de réception de l’eau de pluie et de collecte des eaux de ruissellement en nappe. Le micro-bassin permet en plus d’éviter que l’eau de ruissellement n’emporte la fumure organique placée autour de l’arbre.

Ces campagnes ont été financées grâce au soutien d'entreprises locales et de donateurs venus d'Allemagne et de France. Un grand merci à eux !

reboisementreboisement 2