Appui à la scolarisation des enfants démunis et des orphelins (2008-2010)

Avant même sa création officielle, l'ABAEF existait, puisque le groupe de jeunes Burkinabè qui a formé le futur bureau de l'association en 2010, menait déjà des projets, principalement à Sourou, dans la commune de Niou, sous l'impulsion du futur président de l'ABAEF, Boukaré Zabda.

En 2008, 2009 et 2010, ce groupe de jeunes s'était mobilisé pour soutenir les orphelins et les enfants les plus démunis fréquentant l'école primaire de Sourou. Ce soutien s'était caractérisé par des dons de fournitures scolaires (rentrée scolaire 2008, 2009 et 2010), un don important de centaines de vêtements (2009), et un appui alimentaire, notamment à l'occasion des fêtes religieuses en 2008 et 2010.

Ces dons ont contribué à la réussite scolaire de nombreux enfants, et un certain nombre a pu ensuite continuer dans le secondaire après avoir réussi au CEP, le Certificat d'éducation primaire, indispensable avant l'entrée en 6ème dans le système scolaire burkinabè.